Préavis de grève du SYNABEF: La BDM se désolidarise du mouvement

La Banque de Développement du Mali (BDM SA) s’est servie de l’assemblée générale de l’ensemble de son personnel ; assemblée tenue le jeudi 14 octobre 2021, pour annoncer qu’elle se désolidarise du mot d’ordre de grève projeté du 27 au 29 Octobre 2021 conformément au préavis du 07 Octobre déposé par le Syndicat national des banques et établissements financiers (SYNABEF) sur le bureau du Ministre du Travail, de la Fonction Publique et du Dialogue Social.
Dans une communication faite au terme de cette assemblée, la BDM justifie sa position par sa conscience de la situation macroéconomique du pays et son souci de la réussite de la Transition. Elle s’est aussi dite étonnée par « le harcèlement et les contrevérités dans le préavis dont la signature donne à réfléchir ». La banque de développement du Mali a par ailleurs invité les parties à privilégier le dialogue social ; et réaffirmé son soutien à certains travailleurs cités. Les populations maliennes devraient-elles continuer à souffrir des doléances purement sectorielles à intérêts limités?Un client et usager d’une banque de la place a déclaré « En tant que client, nous ne bénéficions rien de cette grève entre les établissements bancaires; c’est énervant surtout que tout est maintenant difficile dans le pays . Nous clients,  payons le lourd tribu de ces comportements regrettables et irresponsables de certaines personnes aux abois dans nos banques ,voulant régler leurs comptes sur nos dos. Cela ne va pas honorer  ni l’un , ni l’autre. Donc à l’Etat de s’assumer pour mettre fin à ces perturbations inutiles dans nos banques ».

A ce rythme, faut-il s’attendre à un lendemain radieux pour le Syndicat national des banques et établissements financiers (SYNABEF) qui, de nos jours, est loin de faire l’unanimité?
Affaire à suivre….
M12camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.