Expulsion du représentant de la CEDEAO: Le gouvernement du Mali veut-il s’assumer désormais?

Le gouvernement de la transition a déclaré le représentant spécial de la CEDEAO au Mali « persona non grata » au vu de ses agissements incompatibles avec son statut. Cette annonce a été faite dans un communiqué rendu public ce lundi 25 octobre 2021. Un délai de 72 heures est accordé à Monsieur Hamidou Boly pour quitter le territoire national précise le document.

Cependant le gouvernement réitère sa disponibilité à maintenir le dialogue avec la CEDEAO et à œuvrer ensemble pour la réussite de la transition. Cette initiative peut-elle être considérée comme le départ d’une rupture des relations diplomatiques entre la CEDEAO et le gouvernement malien, ou l’entame d’une autonomie dans la gestion interne?

Malgré les décisions qui s’en suivront, cette position malienne constituera, jusqu’à nouvel ordre une tâche dans nos relations.

Affaire à suivre….

info360.info 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.