CODEM: Le premier vice-président, Sadou Diallo, a démissionné

Le premier Vice-Président de la Convergence pour le développement du Mali (la CODEM) , Sadou Harouna Diallo a annoncé sa démission du parti au cours d’une conférence de presse qu’il a animé ce mardi 9 novembre 2021, à son domicile. « Je ne vais jamais suivre quelqu’un qui veut aller aux élections », a-t-il expliqué.

Les raisons évoquées sont, entre autres, la divergence de points de vue avec le président du parti et le manque de considération à son endroit. Pour illustrer sa position, il a souligné certaines sorties médiatiques du président du parti, Housseyni Amion Guindo, dénonçant les autorités de la transition, et surtout le fait d’appeler à aller aux élections dans le contexte actuel du Mali.

Pour Sadou Diallo, le succès de la transition est celui de tous les Maliens, et tous les Maliens doivent accompagner la Transition pour que le Mali puisse sortir de cette situation. Toutefois, il a également précisé qu’il n’est pas prêt pour le moment à militer dans une politique jusqu’à ce que la Transition soit prête pour aller aux élections.

Sur les sanctions de la CEDEAO, l’ancien maire affirme que c’est un non évènement, car les Maliens vivent sous sanctions depuis huit ans.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.