Vladimir Poutine Maitre du chrono et de la Communication maitrisée !

Dans le point de presse qu’il a animé avec le Président Français Emmanuel Macron, le Président de la Fédération de Russie, répondant à une question posée par un journaliste français dégage toute responsabilité de la Russie quant à une éventuelle présence de sociétés privées au Mali.  J’ai vu une vidéo circuler concernant la conférence de presse. Cette vidéo est accompagnée d’un commentaire : « …la réponse de Poutine contredit carrément la version des autorités de la transition Malienne et confirme les USA, l’UE, et la France… » Il n’en est rien !
La question posée par les journalistes est déjà une question pernicieuse et très orientée. Et donc la réponse de Poutine est expéditive, car ne faisant pas partie de ses priorités du moment. Le Mali n’étant pas un enjeu pour la Russie.
Décortiquons le sujet point par point, d’abord la ou les questions.
Le 1er journaliste français, dit exactement ceci. « … sur le Mali, pouvez-vous assurer, les yeux dans les yeux, face au Président Emmanuel Macron que votre gouvernement n’a rien à voir avec les mercenaires sur place… » Voici donc la question telle qu’elle est posée !
Et le Président Vladimir Poutine, répond en ces termes : « … Nous en avons parlé en détail et Monsieur le Président, connait notre position. Le gouvernement Russe n’a rien à voir avec ces sociétés privées qui travaillent au Mali. Autant que je sache, le gouvernement du Mali n’a fait aucune remarque sur la présence de ces compagnies privées, donc là il faut s’en tenir à la logique générale qui s’applique aussi à l’OTAN et aux membres de l’organisation. Si le Mali a fait le choix de travailler avec ses compagnies, c’est son choix, mais je tiens à souligner et j’ajouterai aussi quelque chose à Monsieur le Président après la conférence de presse, l’Etat Russe n’a rien à voir avec cela. Il y a des intérêts commerciaux, nos compagnies privées s’entendent avec le gouvernement, nous suivrons cela de façon plus attentive, mais nous n’avons pas de lien avec ça… »
Alors il ne dit pas que Wagner est présente au Mali, il ne dit pas non plus que la Russie n’est pas engagée au côté des FAMas. Mais il dit tout simplement, que le gouvernement Russe n’a rien à voir avec des sociétés privées qui seraient au Mali. Et ajoute, le gouvernement Malien n’a fait aucune remarque à la présence de ces compagnies privées.
Les esprits simple ou malveillants peuvent interpréter cela comme une confirmation par Poutine d’une quelconque présence de mercenaires ou d’une société de sécurité privée au Mali.
Poutine précise que la logique générale qui s’applique à l’OTAN s’applique aussi au Mali. Cela veut dire quoi concrètement ? Vous voulez intégrer l’Ukraine, à l’OTAN, euh bien le Mali aussi a le droit de traiter avec qui il veut ! Il est libre de signer des accords avec qui il veut !
 En tout état de cause, ces questions sont des questions de souveraineté d’un État. Rien n’interdit encore dans le droit international, à un état souverain, de recourir à une société de sécurité privée pour assurer sa souveraineté. En revanche, il appartient aux autorités maliennes actuelles d’être transparentes sur le recours à une force extérieure en informant les maliens sur la nature des relations qui lieraient le Mali à ces sociétés. Quel type de contrat, pour quelle durée, à quel coût ? Voilà des questions qui devraient être posées au gouvernement actuel, devant le parlement si parlement il y avait.
Makanfing KONATE
Correspond info360.info Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.