Grève dans les stations étrangères: Les travailleurs ne décolèrent pas…

Ce n’est pratiquement plus le grand amour entre les travailleurs des stations étrangères (TOTAL,SHELL,ORYX,OLA) et leurs employeurs. Après la grève de 96H ,ils viennent de déclencher une énième phase de 120 H soit 5 jours à compter du dimanche 15 mai 2022.

« Nous avions bouclé les 96H d’arrêt de travail mais malheureusement les employeurs sont restés dans l’indifférence. Donc, comme nous l’avions programmée ,nous poursuivons  directement avec les 120H soit 5 jours ». C’est propos sont du secrétaire chargé à l’information du syndicat des pompistes, M Daouda Dembélé.

Selon M. Dembélé ,cette continuation de la cessation concertée de travail par les travailleurs des stations étrangères est une réponse de la non réactivité et du manque de bonne foi de la société-mère c’est à dire la direction qui ,selon lui ,veut rester dans le zapping de la convention signée avec l’Etat en 2005 et le procès verbal de 2020 qui devrait rentré en application au plus tard le 1er janvier 2022 : »La réactions qu’on a eue vient des gérants qui ont ensuite fait remarqué leur incapacité dans l’application de la convention. C’est la direction qui peut l’appliquer » rappelle t-il.

Notons que la convention dont les travailleurs exigent l’application prévoit pour tout agent ayant fait deux ans en activité un contrat direct avec la direction avec biensûr des primes définies. Chose dont ,aux dires des pompistes, la direction refuserait d’accorder.

INFO360INFO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.