Financement public à la presse : La presse malienne dans toute sa sincérité  

Les financements publics dans un pays démocratique sont nécessaires pour garantir l’indépendance et la viabilité des médias; surtout au moment où la presse malienne se bat pour l’adoption des textes de la refondation de la Presse . Chose qui va influencer sur le respect de la déontologie et de l’éthique dans le noble métier de journaliste.
  Sur les réseaux sociaux des informations, ont circulé sur un éventuel détournement de l’aide du gouvernement malien à la presse, un montant estimé à 600 millions de FCFA.  Il était donc nécessaire et urgent pour le président de la maison de la presse de créer un cadre inclusif et participatif des médias nationaux, par rapport à cette affaire qui risquait de créer un manque de confiance entre confrères des médias.
A la faveur de cet exercice,  le Président de la Maison a tenu dans la matinée du 2 juin 2022 , à la maison de la presse une réunion pour faire toute la lumière sur cette affaire nauséabonde entre hommes de médias. En toute sincérité devant les confrères,  le président de la Maison de presse a fait l’état des lieux sur le cas précis.
Il a expliqué que la Maison de la Presse a produit un rapport confidentiel à la demande du Ministère de la Communication  par lettre N°2022 – 0156 / MCENMA-SG du 14 avril 2022 avec ampliation, la Primature. Le 20 avril 2022 déjà, le rapport était remis à la Primature et au Ministère de la Communication. Les montants évoqués n’ont jamais été contestés  par la Maison de la Presse », a-t-il expliqué avant de réaffirmer qu’ »il y’a  une traçabilité de ces montants, des mandats et les copies des chèques remis aux organisations professionnelles concernées ».
Le président de la Maison de la presse trouve qu’au regard de tous ces détails, les déclarations du Ministre en charge de la communication ne sont pas gratuites « quand on sait que les émissions MALIKOURA TASSIRA sont savamment élaborées » a-t-il ajouté. Pour rappel c’est au cour de l’émission Malikoura Taasira qu’un membre du gouvernement avait ouvert cette brèche de 600 millions d’aide à la Presse. Le gouvernement de la transition en cours, a fait des efforts depuis un an en mettant plus de 475 millions à la disposition de la presse . Ce montant selon la Maison de la presse a été utilisé et justifié avant le coup d’État d’août 2020.
La Rédaction/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.