Mali : Une quarantaine de suspects interpelés suite une opération d’envergure de la police à Bamako

Dans un communiqué publié ce mercredi, le directeur général de la police nationale, contrôleur général de police Soulaïmane Traoré informe qu’il a été donné à son service de constater que les dessous des ponts et les berges du fleuve Niger servent de repaire à des bandes de malfrats et de trafiquants, occasionnant ainsi un trouble à l’ordre public insupportable pour la population de Bamako.

En vue d’éradiquer ces foyers criminogènes, la direction générale de la police nationale (DGPN), a organisé, mardi dernier, de 19 heures à 22 heures, une opération d’envergure pour déloger les malfrats qui s’y trouvaient, explique le communiqué. Soulaïmane Traoré précise qu’au cours de cette intervention, baptisée « coup de pied dans la fourmilière », les limiers ont procédé à l’arrestation d’une quarantaine d’individus suspects qui sont actuellement entendus dans les commissariats, et dont certains vont être déférés devant la justice dès ce mercredi 10 novembre.

« La police a également saisi une brique d’herbe de cannabis, 40 boules d’herbe cannabis, 15 bouteilles contenant des graines de cannabis et deux motos dépourvues de toutes pièces », informe le communiqué. Ainsi, les forces de sécurité restent déterminées à tout mettre en œuvre afin la peur et l’insécurité puissent changer de camp.
Cela en conformité des consignes claires des plus hautes autorités qu’elles entendent appliquer de manière énergique et sans faiblesse, averti le communiqué. Avant de prévenir que la police va poursuivre ce type de descente dans les semaines et mois à venir. A cet effet, la DGPN en appelle à la population pour mettre à sa disposition tous les renseignements permettant la localisation et l’arrestation des criminels.

A.TRAORE
Source: L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.