20e anniversaire du Forum international » Semaine de l’énergie russe « : Le Mali, à Moscou parmi les grands du monde de l’énergie 

Lamine Seydou Traoré,  Ministre des Mines de l’Energie et de l’Eau a participé le 13 Octobre 2021, à la cérémonie d’ouverture solennelle du Forum international  » Semaine de l’Energie russe ». Le cérémonial  d’ouverture et la séance plénière ont été  présidées par Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie en présence de grandes personnalités venues du monde entier notamment Patrick Poyanne , directeur exécutif Total, Bernard Luni , directeur général de BP, Darren Woods , directeur général d’ExxonMobil, et Ola Callinius , président du conseil d’administration de Daimler et de Mercedes -Benz.
Le thème du  panel de discussion  pour ce 20e anniversaire est « World Energy: Transformation pour le développement ». Il intervient dans un  contexte ou la crise énergétique est devenue une problématique mondiale à cause du réchauffement climatique, préjudiciable pour toute l’humanité, mais aussi un signal très triste pour notre planète. Sont également présents à cet important événement de Moscou, les gestionnaires des grandes entreprises et associations industrielles, des experts et des spécialistes, afin de discuter de l’état actuel et les perspectives de l’énergie mondiale, ses tendances les plus importantes, tout en  proposant des mécanismes pour la stabilisation à long terme du marché de l’énergie, ce qui est particulièrement important dans la situation actuelle, où
l’industrie de l’énergie a fortement senti la crise provoquée par la pandémie de coronavirus en raison des restrictions forcées, des ralentissements de l’activité commerciale.
Dans son allocution le président Vladimir Poutine a annoncé que son pays visait la neutralité carbone d’ici 2060. «Dans la pratique, la Russie s’efforcera d’atteindre la neutralité carbone de son économie. Et nous avons fixé un objectif concret – au plus tard en 2060», a déclaré le président russe Vladimir Poutine.
La rencontre selon le Président  Vladmir dans son allocution de la séance plénière, est de chercher le comment continuer à répondre aux besoins de la population croissante de la Terre, en 2040, dans la mesure où cette population sera de neuf milliards de personnes, et comment  éviter la destruction de notre planète.
Le Mali dispose d’un potentiel petro gazier couvrant une superficie de 900 mille Kilomètre carré. La crise multidimensionnelle  depuis 2012 ,que traverse le pays n’a pas permis de progresser dans les  investissements. Le Gouvernement malien, lors de la session du Conseil des Ministres du jeudi dernier a adopté un dispositif législatif et règlementaire pour encadrer le développement du secteur pétrolier.
L’adoption de ce dispositif va  permettre  d’attirer des investisseurs nationaux et internationaux dans le secteur et d’enregistrer de réelles avancées dans la recherche des hydrocarbures. Pendant son séjour à Moscou,  le ministre TRAORÉ,  plaidera la cause Mali, afin de motiver et de mobiliser les investisseurs dans le cadre du Partenariat Public-Privé pour le bonheur des populations maliennes en matière de disponibilité et d’accessibilité à faible coût aux énergies.
C’est dans ce cadre que la délégation à également pu rencontrer l’association pour la coopération économique avec l’Afrique et le Président du comité présidentiel de coopération avec l’Afrique.
M12 Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.