Lutter contre le diabète au Mali : La BOAS Foundation-Mali crée un cadre d’interaction entre les chercheurs et le personnel soignant

Aujourd’hui, notre pays, le Mali enregistre plus de 5,5% de diabétiques, selon un rapport de l’OMS.  Ce même rapport indique qu’en Afrique, plus de 19 millions de cas de diabète ont été enregistrés en 2020. Et si rien n’est fait, le continent pourrait comptabiliser 47 millions de diabétiques, en 2045.

En vue d’attirer l’attention des populations maliennes sur cette grande tueuse silencieuse, BOAS FOUNDATION-Mali a organisé le samedi 13 novembre 2021, une conférence de sensibilisation communautaire. C’était en collaboration avec le Centre Africain d’Excellence en Bio-informatique (ACE-B) et l’Hôpital du Mali.

Cette rencontre précisa M. Abdoulaye DIAWARA, Etudiant PhD en Bio-informatique et Conseiller à BOAS Foundation, visait à renforcer la capacité des professionnels de la sante sur la biochimie et la biologie du diabète, et à créer un cadre de concertation et d’interaction entre les chercheurs et le personnel soignant dans la lutte contre le diabète.

Selon Dr Sow Djeneba Sylla, Endocrinologue/Diabétologue à l’Hôpital du Mali, le diabète est la première cause d’amputation, et de la diminution de l’Esperance de vie. En outre, « sa prise en charge qui demande un suivi régulier, coûte excessivement chère », a-t-elle ajouté.

La Fondation BOAS a été créée en novembre 2017 au Royaume Uni, et installée au Mali en mai 2021. Elle a pour vision et mission de mettre fin au colportage d’enfants en Afrique en sensibilisant et en apportant un soutien financier pour accéder à l’éducation de base, et de sensibiliser à la santé en aidant les hommes et les femmes africains à faire des choix sains et à adopter un mode de vie sain, a déclaré Mme Bintou Sidibé, Représentante de BOAS Foundation-Mali.

Mouhamar/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.