Exercice 2022 de l’ANASER: un budget chiffré en recettes et en dépenses de 2 553 259 782 F CFA contre 2 270 675 000 F CFA en 2021

La 22ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’ANASER, s’est ouverte dans la matinée du 16 décembre 2021 à Bamako dans les locaux de l ‘ANASER à Hamdalaye  ACI. Elle se tient quelques jours seulement après la commémoration de la Journée mondiale du souvenir des victimes d’accident de la circulation routière et de la tenue sur le territoire national de la 17ème édition de la Semaine nationale de la sécurité routière.
 
Sous la présidence du président du Conseil d’Administration de l’agence nationale de la sécurité routière ( ANASER)  , contrôleur général de police (ER) , Brahima Diarra , entouré par les Administrateurs ;  la Directrice Générale de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière , cette 22 ieme Session va examiner le  procès-verbal de la 21ème session ordinaire du Conseil d’Administration, l’état de mise en œuvre des recommandations de la 21ème session du Conseil d’Administration, le rapport d’activités 2021 à la date du 31 octobre 2021, le projet de programme d’activités 2022, le projet de budget de l’année 2022.
 
Pour lutter contre l’insécurité routière, une priorité  des Autorités de la transition, le Conseil des Ministres tenu le 27 janvier 2021 , avait procédé à l’approbation de la Stratégie nationale de Sécurité routière 2021-2030 assortie d’un plan d’actions 2021-2025 qui ouvre la voie à la mise en œuvre des actions de sécurité routière. Selon le Président du Conseil d’Administration, sur 49 activités prévues en 2021, à la date du 30 Octobre,  17 ont été totalement exécutées, soit un taux d’exécution de 35%, 23 partiellement exécutées, soit un taux de 47%. 9  activités n’ont pas été exécutées, soit un taux de non-exécution de 18%.
 
« A cette même date, sur un budget total de 2 270 675 000 F CFA, le taux d’exécution en recettes est de 86, 04 % et 35,96% pour les dépenses » . A déclaré M. Diarra , président du Conseil d’Administration de l’ANASER dans son allocution d’ouverture.
 
L’ANASER pour l’année 2022 va intensifier ses activités sur l’ensemble du territoire national . »Dans cette perspective, le projet de budget proposé se chiffre en recettes et en dépenses à 2 553 259 782 F CFA contre 2 270 675 000 F CFA en 2021, soit une progression de 12,44% », a informé M Diarra , président du Conseil d’Administration de l’agence nationale de la sécurité routière.  Au Mali, les  accidents de la route continuent d’être une problématique de santé publique et demeurent un fléau qui touche , toutes  les tranches d’âge et tous les sexes. Selon les statistiques, la tranche d’âge des 16 et 25 ans est touchée par le fléau,  avec une proportion de 66,40% chez les hommes et 33,59% chez les femmes.
 
Pour remédier à ce problème récurent, l’Agence Nationale de la Sécurité Routière, dirigée par également par une jeune Dame Doumbia  Diadji Sacko, dans le cadre de la mise en œuvre de la mission de sa structure qui est de promouvoir et renforcer la sécurité routière,  avait mis un accent important sur la communication de proximité. elle a egalement souligné la communication interpersonnelle à travers des  campagnes de sensibilisation et de formation à l’endroit de la jeunesse, dans les écoles, collèges, lycées, universités et au niveau des associations de jeunes.
 
Pour contribuer à rendre les routes maliennes plus sûres, selon le président du Conseil d’Administration de l’ANASER M.Diarra , »l’année 2022 sera marquée par l’intensification des campagnes de communication, notamment sur la promotion du port du casque, le renforcement de la réglementation en matière de sécurité routière, la protection des piétons dans la circulation routière, la poursuite des actions de renforcement de l’éducation à la sécurité routière dans le système éducatif de notre pays,… », a t-il annoncé dans son allocution d’ouverture.  Ce qui va nécessiter  une synergie d’actions pour atteindre les objectifs de l ‘ANASER et répondre efficacement aux instructions des hautes autorités de la transition face au combat contre le fléau de l’insécurité routière.
 
Le Président du Conseil d’Administration,  a salué le leadership , Mme Diadji Sacko , Directrice de l’ANASER grâce auquel leadership, selon lui, le Mali assure  aujourd’hui la présidence en exercice de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO) pour un mandat supplémentaire de cinq (05) ans. Et, également, l’ANASER  est parmi  « le top 100 des entreprises les plus dynamiques de l’Afrique » par le Cabinet d’Etudes et de Conseil en finance et en gestion ECO FINANCE ENTREPRISES, basé à Dakar au Sénégal. En fin, l’ANASER est invitée à recevoir la « Palme internationale du dynamisme pour son impact sur l’économie dans le secteur du transport routier en Afrique » en février 2022 à l’Hôtel Ivoire en Abidjan.
 
« Pour tous ces succès et ceux engrangés sur le terrain de la sensibilisation, je vous félicite Madame la Directrice vous et votre personnel et vous encourage à persévérer sur cette voie dont l’objectif final est de sauver des vies sur la route, conformément à la mission de l’ANASER qui est de promouvoir et renforcer la sécurité routière et contribuer à l’amélioration des conditions d’exploitation du réseau routier », s’est félicité président du Conseil d’Administration de l’agence nationale de la sécurité routière. Il a enfin inviter les usagers de la route à plus de prudence et de courtoisie sur la route en cette fin d’année 2021.
 
Mamadou Camara info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.