Gestion de la crise sahélienne: L’homme politique tchadien Succes Masra dénonce l’incohérence d’Emmanuel Macron

Invité sur le plateau de nos confrères de FRANCE 24,l’économiste et homme politique tchadien Succes Masra n’est pas allé avec le dos de la cuillère par rapport à la prise de position du président français Emmanuel Macron sur les récents évènements dans l’Afrique septentrionale.

Quatre pays de l’Afrique de l’Ouest ont connu des ruptures constitutionnelles entre 2021 et début 2022.Face à cette reculade du processus de démocratisation  au Tchad ,en Guinée ,au Mali et au Burkina ; la France s’est donnée à une prise de position dont le caractère sélectif n’a pas manqué dans les lignes de maints observateurs qui se sont penchés sur le sujet au nombre duquel l’homme politique tchadien Succes Masra .

De passage sur le plateau de France 24 ,M. Masra a dénoncé l’incohérence du locataire de l’Elysée d’abord sur la prise de position suite à l’assassinat du Président Idris Déby Itno : »Au Burkina ,au Mali ,en Guinée, il y’a une sorte d’adhésion populaire. Mais au Tchad ,la seule légitimité qu’a le Général Mahamat aujourd’hui c’est que la France a pris acte  trop tôt du coup d’Etat qui a eu lieu au Tchad » a t-il regretté poursuivant que l’union africaine a entériné cela : »Nous avions alerté l’Union africaine pour cela. S’il faut qu’on autorisait le coup d’Etat pour une raison au Tchad ,il y’aura d’autres coups d’Etat. »

Selon toujours M. Masra, c’est cette incohérence du premier responsable français qui a discrédité les réponses dont Paris a voulu apporter à la crise : »Ce que je dis à la France est qu’il est temps de revoir sa copie dans la politique africaine pratiquée dans un certain nombre de pays africains. L’ironie est que  dans la plupart des pays où on assiste à un recul démocratique est que ce sont des pays d’influence française (…) Si la  France veut être audible sur les coups d’Etat militaires ;il faut qu’elle soit audible sur les coups d’Etat électoraux. On ne pas être silencieux dans un cas et avoir de la voix dans l’autre  » a t-il conseillé.

Rappelons que ces déclarations se font dans un contexte où le sentiment anti politique française gagne du terrain dans la plupart des pays où la France mène une opération militaire depuis près d’une dizaine d’années contre les groupes terroristes et qui n’a toujours pas pu endiguer le mal .

INFO360INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.