Kayes: L’esclavage par ascendance continue de tuer …

L’assassinat de Diogou Sidibé ,âgée de 70 ans ,à Lany vient d’allonger la triste liste des victimes de l’esclavage par ascendance qui reste toujours en pratique dans plusieurs localités de la région de Kayes nonobstant les mesures de répression juridiques mises en place par les autorités.

Le corps sans vie de Diogou Sibibé, une vielle dame de plus de 70 ans, a été retrouvé dans un sac de riz à Lany ,à Gadiaga ,dans la région de Kayes le samedi 30 juillet 2022. Selon plusieurs témoignages notamment des médias locaux ,la vieille Diogou Sibibé ,portée disparue depuis quelques jours, a été retrouvée morte : »Après l’avoir assassinée ,les auteurs ont essayé de découper son corps et de le brûler avant de le mettre dans un sac de riz .L’équipe de la protection civile qui a intervenu a constaté des poignards de couteau sur son corps  » , explique un habitant dans un enregistrement radiophonique .

Même si les enquêtes n’ont pas encore établi les circonstances réelles de ce drame ,la même source souligne que la défunte aurait refusé de se résigner sous l’esclavagisme par ascendance qui reste une question d’actualité dans la localité à l’image d’autres circonscriptions de la première région administrative du Mali.

Plusieurs rapports des organisations de défense des droits de l’homme ont alerté  ,dans maints rapports, les décideurs politiques de la nécessité de la mise en place d’une véritable politique de répression contre l’esclavage par ascendance qui jure avec les dispositions juridiques et constitutionnelles consacrant la sacralité de la personne humaine.

INFO360INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.