Dynamisme et leadership pour être en phase avec les décisions contextuelles : Le REFAMP-MALI, a validé son Plan stratégique quinquennal 2023-2027

Le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires du Mali REFAMP-MALI, créé en 1996, en marge du Congrès de Ouagadougou n’a jamais établi de Plan stratégique auparavant.

Le REFAMP-Mali, jusque-là, ne s’intéressait essentiellement qu’aux questions de population et de développement , au plan d’ action issu des conférences des Nations unies, ainsi que le positionnement politique des femmes et leur participation à la prise de décision. Il est constitué uniquement de femmes leaders venues du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif, deux principales institutions de la République du Mali.

25 ans après sa création, le contexte politique ainsi que l’environnement institutionnel ont beaucoup changé dans notre pays. Face à cette problématique, le bureau du REFAMP Mali fortement remembré, s’est engagé dans un processus de planification après une décision prise suite à sa dernière Assemblée générale.

Pour ce faire ce bureau dynamique, a tenu,le 5 octobre 2023 à l’hôtel Radisson Collection ex Sheraton de Bamako , une réunion pour valider son Plan stratégique quinquennal 2023-2027.

L’objectif général de cette rencontre presidée par la présidente du Réseau Mme MAÏGA Sina DAMBA, est de permettre aux membres du REFAMP Mali de valider le document du Plan Stratégique au Mali et ses déclinaisons opérationnelles pour la période 2023-2027.

Selon la Présidente du REFAMP-MALI, Mme MAÏGA Sina DAMBA,  » le REFAMP Mali pour être en phase avec cet environnement est donc engagé dans ce processus pour s’interroger sur ses faiblesses sans remettre en cause ses nombreux acquis qui constituent aujourd’hui des forces , s’est beaucoup intéressé en vue d apporter les corrections nécessaires dans un environnement qui a évolué il y a plus de 25 ans », a-t-elle souligné dans son allocution d’ouverture de cette importante réunion de femmes leaders.

« Toutes ces mutations exigent des acteurs qui réfléchissent aux meilleures structures et approches à mettre en pratique a fin de réussir la mise en œuvre des projets et des programmes. A l’issue de notre processus de planification stratégique très participatif pour les 5 prochaines années , le REFAMP-Mali vise à être une organisation régionale, représentative et pérenne capable d’influencer les politiques, les lois les programmes relatifs à l’équité et à l’égalité du genre en vue de contribuer à l’émergence d’une société plus juste et respectueuse des droits humains dans un environnement de paix et de développement durable » a-t-elle évoqué.

Mme MAÏGA Sina DAMBA pour l’occasion a informé que de cette vision le REFAMP-Mali s’est donné une mission , qui, est de définir des objectifs à atteindre à travers les huit principaux axes pour les cinq prochaines années. Il s’agit de six axes principaux et de deux axes transversaux définis. Ces huit axes doivent être pris et en compte sur la base des acquis,les défis et enjeux: Axe 1: Participation plus accrue du REFAMP Mali aux processus de prises de décisions et des lois porteuses en direction des femmes et des filles aux niveaux international, régional, national et local; Axe 2: Consolidation de la paix, la prévention et gestion et règlement des conflits, le vivre ensemble, la cohésion sociale pour un soutien au relèvement ,Axe 3: Renforcement des capacités organisationnelles et d’influence des membres du REFAMP Mali et des autres femmes pour participer et susciter des projets de lois et réformes en faveur du genre ; Axe 4: Accompagnement pour l’autonomisation des femmes et des filles en vue de l’accès équitable aux ressources, à l’abandon des VBG et au SSB; Axe 5: Environnement, Changements Climatiques, et Développement Durable ; Axe 6: Mobilisation des ressources et des partenariats autour du Plan stratégique 2023-2027 pour son maintien au plan sous-régional. Les deux axes tranversaux: axe 7: Suivi et évaluation des Actions, Capitalisation , Redevabilité, Pérennisation et Appropriation et Axe 8: Communication, Genre, Leadership, Plaidoyer , Lobbying et influence .

D’après la Présidente du REFAMP-MALI, Maiga Sina DAMBA, le Plan stratégique quinquenal, s’adosse sur des principes de bonne gouvernance avec des outils de gestion axés sur les résultats.

Lors de ses présentations suivies des questions et réseau, la Consultante Mme KEÏTA Aïda M’Bo ancienne ministre de l’environnement, a expliqué que le Plan stratégique quinquennal validé, va prendre en compte ,les orientations stratégiques des politiques nationales voire internationales et qui s’articulent avec les priorités nationales, régionales, locales et communales. »Il s’ agit de donner au document l’ambition majeure de répondre aux attentes multidimensionnelles sur lesquelles les parties prenantes fondent beaucoup d’espoir en terme de stabilisation du pays , de consolidation de la paix, et d’accompagnement des autorités actuelles et futures à acter des conditions améliorant de vie des femmes et des filles , de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques « ,a-t-elle expliqué.

Comme on le constate, toutes ces questions demeurent des préoccupations pour les Nations unies et pour tous les pays dont le Mali, car elles affectent directement les femmes et les enfants qui constituent les groupes cibles du REFAMP Mali. Donc à l’issue de ce processus, tous les membres du bureau du réseau doivent disposer et s’approprier désormais d’un Plan stratégique validé en phase avec les problématiques qui ont vu le jour et qui nécessitaient plus d’interventions dans un monde en perpétuel mouvement,notamment les questions de sécurité alimentaire, les questions de soins de santé, l’éducation pour tous les enfants en âge d’être scolarisés, les changements climatiques, les violences basées sur le genre , les questions politiques, les nombreux conflits armés, à travers le monde.

Aux environs de 16 heures, les membres du bureau qui sont au cœur de ce processus de Plan stratégique , ont après examen, analyse , validé par acclamations ,le tout nouveau Plan stratégique du REFAMP-Mali.

Le REFAMP Mali, véritable cadre partage d’expériences , d’échanges, d’informations de femmes leaders ayant rendus de loyaux services au pays , est en fin outillé pour la première fois de son histoire avec un document important, véritable outil de plaidoyer auprès d’autres partenaires techniques et financiers pour pouvoir mobiliser plus de ressources au bénéfice des femmes et des filles et du développement socioéconomique du Mali.

Madou’s CAMARA info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *