Négociations avec les groupes armés : le gouvernement du Mali dément tout mandat de sa part

Le Gouvernement du Mali contredit l’information selon laquelle le Haut Conseil Islamique du Mali aurait été mandaté par les autorités de transition pour mener des négociations avec les chefs djihadistes Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa !

Le Gouvernement de la République du Mali, dans un communiqué, dit avoir appris par voie de presse, l’annonce de négociations entre l’État du Mali et les leaders de groupes armés terroristes. Le Gouvernement informe l’opinion publique nationale et internationale, qu’à ce jour, aucune organisation nationale ou internationale n’a été mandatée officiellement pour mener une telle activité.

Le gouvernement dit avoir bien noté les recommandations formulées lors du Dialogue national inclusif, DNI et la Conférence d’entente nationale, allant dans le sens de négociations entre tous les fils du pays afin de les réconcilier pour la stabilité du Mali. Également, le Gouvernement de la République du Mali dit noter que des bonnes volontés se sont manifestées pour mener des négociations. A cet effet, il salue leur initiative et les remercie des démarches entreprises pour ramener la stabilité et la quiétude dans les différentes régions du pays.

Lorsque le Gouvernement de la République du Mali jugera opportun d’ouvrir des négociations avec des groupes armés de quelque nature que ce soit, le peuple malien sera informé par les canaux appropriés.

Qu’est qui n’a pas donc marché ? Affaire à suivre…..

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.