Mali : Ballet diplomatique aux Ministères des Affaires Etrangères de la Coopération Internationale

Les diplomates de la Fédération de Russie, SEM Igor GROMYKO, de l´Ambassadeur d´Inde, SEM Anjani KUMAR, de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc et Doyen du Corps diplomatique, SEM Hassan NACIRI, de l´Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique Populaire, SEM  Boualem CHEBIHI et du Chargé d´Affaires a.i. de l’Ambassade la République populaire de Chine au Mali, ont été successivement reçus le jeudi 21 octobre 2021, par le  Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SEM Abdoulaye DIOP.
Les Sujets à la Une de l’actualités au Mali sont dominés par les négociations avec les jihadistes, les relations avec la Russie, la brouille diplomatique avec la France, les procédures judiciaires avion contrats militaires…..également la visite de travail de quelques heures au Mali du Président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO,  Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO,  Président de la République du Ghana.
D’où l’opportunité pour le Ministre Diop d’aborder avec avec hôtes la mission annoncée pour ce week-end des envoyés au Mali , du Conseil de sécurité des Nations unies prévu, des questions de relations  bilatérales et du processus de Transition en cours au Mali.
Selon les informations diffusées sur la page Facebook du ministère des affaires étrangères de la coopération via son bureau d’information, le Ministre a reconnu les sacrifices de la Communauté internationale avant de réitérer la reconnaissance du Mali pour les investissements consentis tant matériels, financiers qu’humains dans la recherche de la paix. Selon toujours le même bureau des informations , le patron de la diplomatie malienne a évoqué avec ses hôtes, les frustrations des populations exprimant leur soif de sécurité malgré la présence de la communauté internationale, les défis qui ont augmenté avec le retrait de certaines forces internationales et la nécessité de réunir un minimum de sécurité pour pouvoir tenir les élections devant remettre le pouvoir aux civils.
Et , le  Ministre DIOP de souligner dans ses propos ,le bien-fondé de la tenue  des Assises nationales par le besoin d’inclusion et celui d’un minimum de consensus autour des priorités de la Transition, ainsi que de reformes avant d’aller aux élections. Il a fait part à ses différents hôtes  des efforts consentis par les Autorités de la Transition, notamment l’évolution dans l’installation de l’Organe unique des gestion des élections (AIGE), la révision en cours des listes électorales et l’adoption de la loi électorale modifiée par le Conseil National de Transition (CNT). Il a surtout souhaité que la Communauté internationale fasse une meilleure lecture de la situation au Mali et de tienne compte des besoins des maliens  désireux de faire les réformes nécessaires afin d’éviter une répétition de la crise. Il a enfin sollicité ses interlocuteurs d’assister et d’accompagner les autorités maliennes dans la diffusion des messages d’assurances.
Le bureau des informations, nous renseigne pour conclure qu’en retour les diplomates ont tous réitéré en face du Ministre Diop ,la volonté de leurs pays de continuer à appuyer et accompagner le Mali , et œuvrer dans le raffermissement et du renforcement de nos liens  relations et de coopération.
La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.