Adaptation des offres éducatives pour un retour à l’école dans un environnement sain et protecteur

Près de 4 millions d’enfants reprennent le chemin de l’école. Ceci résulte en partie de la sensibilisation par 5 732 enfants-ambassadeurs et jeunes de la deuxième décennie pour l’Education auprès des parents, enfants et encadreurs d’enfants sur le respect des mesures barrières et les bénéfices de l’éducation scolaire dans toutes les régions du Mali.

Bamako, le 1 novembre 2021 – La rentrée scolaire 2021-2022 a lieu ce 1er novembre au Mali dans un environnement d’apprentissage sain et protecteur alors que la pandémie de COVID-19 se poursuit. Compte tenu de la crise multidimensionnelle que connait le Mali, 1664 écoles du pays restent fermées, près d’un demi-million d’enfants et près de 10 000 enseignants sont impactés, selon les données du cluster éducation du mois d’août 2021. Tous les efforts ont été déployés pour que les espaces soient sains et les gestes barrières observés afin d’éviter une propagation de la maladie en milieu scolaire.

Au Mali, la campagne pour le retour à l’école et à l’inscription massive des enfants en première année a été lancée en octobre 2021 et se poursuivra jusqu’à la fin du mois de Novembre 2021. La reprise des cours s’inscrit sous la thématique de l’adaptation des offres éducatives pour la continuité de l’apprentissage particulièrement dans le contexte d’attaques et menaces contre l’éducation.

« Les autorités maliennes ont mis à profit la rentrée scolaire pour sensibiliser sur les effets néfastes du changement climatique à travers l’initiative « un élève, un arbre ». Pour le chef du Gouvernement, « les jeunes sont les bâtisseurs de demain. Vous allez devenir des maîtres d’école, des entrepreneurs, des paysans modèles et des décideurs. Nous comptons sur vous. Nous réhabilitons des classes partout au Mali et encourageons le reboisement dans toutes les écoles, » a dit le Premier Ministre Choguel Kokalla Maiga aux élèves.

Madame la Ministre de l’Education Nationale, Madame SIDIBE Dédéou OUSMANE a souligné quant à elle à l’intention de l’ensemble de la communauté éducative, l’importance d’un retour à l’école dans un contexte d’insécurité. Au moment où les élèves reprennent le chemin de l’école, tout doit être mis en œuvre pour la réouverture de ces écoles fermées pour permettre aux élèves de poursuivre les cours, estiment les autorités de tutelle.

« Il faut trouver toutes les façons innovantes pour que l’apprentissage des enfants puisse continuer dans les zones où les écoles sont fermées. » a déclaré Sylvie Fouet, Représentante de l’UNICEF au Mali.

L’UNICEF a appuyé les académies dans les régions à mobiliser 4,914 enfants ambassadeurs -à parité filles et garçons- et 818 jeunes de la deuxième décennie pour accompagner cet effort de retour à l’école de tous les enfants et à l’inscription massive des enfants en âge scolaire, notamment les plus vulnérables. Ce déploiement a été possible avec l’appui des partenaires techniques et financiers notamment le partenariat mondial pour l’éducation, la Norvège, l’Autriche et le fonds de consolidation pour la paix.

Pour apporter une réponse à ce phénomène de non-scolarisation ou de déscolarisation, les jeunes ambassadeurs de la rentrée scolaire contribuent depuis 2017 à renforcer le dialogue dans leurs communautés sur l’importance de l’éducation grâce à des activités de porte-à-porte, des émissions radiophoniques et des séances de dialogue communautaire.

Par ailleurs, il faut noter, que dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des stratégies de rattrapage et à l’occasion de l’ouverture des classes, le Ministère de l’Education Nationale en collaboration avec les partenaires, a développé un programme condensé avec des outils pédagogiques adaptés disponibles à ce jour, dans toutes les écoles du pays.

Outre l’apprentissage sur les bancs des écoles, l’UNICEF appuie et encourage les options alternatives adaptées aux contextes et aux besoins, cela inclut l’éducation à distance notamment à travers la radio. Plusieurs programmes validés par le Ministère de l’Education sont en cours de diffusion à travers plus de 60 radios communautaires sur l’ensemble du territoire.

La dotation des ménages vulnérables en radios solaires et clés USB avec leçons va se poursuivre en 2022, ainsi que l’animation de groupes d’écoute dans les communautés et dans les écoles. Cette offre alternative d’éducation a un double objectif. Elle permet non seulement la continuité de l’apprentissage pour les enfants n’ayant pas accès à l’école pour diverses raisons, liées à la fermeture école, à l’éloignement et au faible revenu des parents ; mais aussi le renforcement de la qualité de l’enseignement pour les élèves et les enseignants.

La mise à disposition de dispositifs de lavage des mains, de savons et des masques dans les écoles, sera complétée par la distribution des kits scolaires, composés de cahiers, de cartables, de fournitures scolaires et de matériels didactiques pour les enfants vulnérables et enseignants dans toutes les régions.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille pour la promotion des droits des enfants au Mali depuis 1960. Elle est la seule organisation qui soit spécifiquement nommée dans la Convention internationale des droits de l’enfant comme source d’aide et de conseils spécialisés pour sa mise en œuvre.

Pour obtenir plus d’informations sur l’UNICEF au Mali, veuillez consulter www.unicef.org/mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.