Retrait du contingent danois au Mali: L’heure est à la fin d’immixtion occidentale!

Décriée depuis plusieurs décennies pour ne pas dire siècles, l’ingérence française en Afrique, est en passe de connaitre son épilogue. En effet, les autorités de la transition du Mali, connues comme symbole d’éveil de conscience contre le dictat initié voire ritualisé en Afrique, par la France et ses pairs européens, ont donné le ton de la conquête des autonomies confisquées.

Depuis le déclenchement de l’« affaire du contingent danois » qui interviendrait sur notre territoire de manière illégale, dans le cadre de la Task Force Takuba, le jalon de la fin d’immixtion occidentale dans les affaires de notre pays, est posé. Si bien que le Royaume de Danemark a fini par céder face à la pression des autorités de la Transition du Mali qui, à travers des communiqués, avaient instruits aux militaires danois de plier bagages dans le plus bref délai, des pays européens se sont fendus d’un communiqué conjoint qui frise le ridicule ! 

« Nous,….regrettons profondément la déclaration des autorités maliennes de transition, en date du 24 janvier,…..Nous rappelons que tous les partenaires de la Task Force Takuba conduisent leur action conformément au cadre juridique solide qui a été agréé avec le gouvernement souverain du Mali, comprenant notamment une invitation formelle adressée par les autorités maliennes aux partenaires internationaux….».

 Cet extrait dudit communiqué des pays membres de Takuba qui est une force opérationnelle composée principalement d’unités des forces spéciales de plusieurs pays de l’Union européenne, dont la France et le Royaume de Danmark, donne l’impression que nous sommes encore dans la colonisation en plein 21ème siècle.

Affaire du contingent danois, Florence Parly doit se taire !

Le temps des intimidations est désormais révolu au Mali, surtout que le peuple souverain aperçoit les effets de la politique de la refondation engagée par les autorités de la transition. Pendant que Florence Parly, ministre de la Défense française atermoyait sur une affaire qu’elle ne semblerait pas maitrisé, l’ambassade du Danemark a transmis une notification d’acceptation du retrait de son contingent du la République du Mali.

« Le Danemark a finalement décidé de suivre les sages conseils des autorités maliennes en consentant finalement à rapatrier ses troupes déployées au Mali comme annoncé par le chef de la diplomatie danoise ce jeudi 27 janvier », indique ladite notification. S’il y a des enseignements à tirer de cet incident, c’est le fait que les autres pays européens engagés aux côtés de la France dans sa lutte invraisemblable contre le terrorisme au Mali, vont désormais comprendre que leur relation avec les autorités françaises demeure louche, car n’engage en rien les autorités de la Transition malienne qui ne souhaitent qu’une chose : Le RESPECT MUTUEL !

En un mot, Florence Parly doit se taire ! comme l’a dit le colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’administration Territoriale et de la décentralisation et porte-parole du gouvernement. Car, son pays, la France ne cherche qu’à diviser les Maliens, « instrumentaliser » les organisations sous-régionales et conserver ses « réflexes coloniaux ».

Mouhamar/info360.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.