Canicule précoce à Bamako : Les températures pourraient affichées 43 à 44 degrés en mars, avril et mai 2022

« Cette hausse des températures pourrait se maintenir jusqu’au mois de mai. Les mois de mars et avril pourront devenir particulièrement chaudes. Les températures prévues sont de l’ordre de 43 a 44 degrés par endroit en moyenne comme température maximale journalière » Nous a expliqué la cheffe de service prévision météo à la Direction Nationale de la Météorologie Diabaté Fatoumata Sangho, jointe au téléphone le 23 février 2022.
Depuis le début de la dernière décade du mois de février 2022, la période de canicule a commencé à s’installer progressivement à Bamako et sur l’ensemble du territoire national en général, avec des températures supérieures à la normale.  Cette même période est reconnue classique dans les délestages de l’électricité et la rareté d’eau potable où les besoins en eau et en électricité dépassent la normale. Elle coïncidera cette année avec la période de carême  musulman dans une situation difficile que traverse le pays, qui est sous un embargo illégal et injuste de la CEDEAO et de l’UEMOA depuis le 9 janvier 2022; sans compter les  conséquences néfastes de la pandémie COVID-19.
La majeure de la population malienne est très jeune. Les jeunes et les femmes dans la résilience sortent tous les jours sous le soleil ardent du matin au crépuscule à la recherche de la pitance quotidienne en bravant tous les risques dus à la chaleur . De nombreuses personnes passent la nuit au clair de la lune pour se rafraîchir la peau en se mettant à l’abri de la chaleur, et s’exposent du coup à l’insécurité car c’est la période de chaleur est également le moment de prédilection des voleurs dans les domiciles. Pour de nombreux fonctionnaires,  le moment est idéal pour rester au bureau souvent au-delà de l’horaire normal de travail,  et parfois même ils viennent  occuper les bureaux les week-ends pour se mettre à l’abri de la chaleur.
Que faut-il pour faire face à cette canicule extrême annoncée ?
Selon notre interlocutrice , durant cette période de canicule, il faudra constamment boire de l’eau potable , se mettre à l’abri des rayons solaires à un certain moment de la journée, et se vêtir légers. Elle a insisté sur le fait de
prêter attention et assistance aux personnes âgées en leur faisant boire de l’eau potable (1,5 litre d’ eau potable par jour et par personne âgée selon les recommandations de l’OMS), de canasuivre également l’hydratation constante des enfants qui très généralement expriment en retard leur soif , aux sportifs , éviter de pratiquer du sport entre 12 heures et 17 heures.
Aux commerçants ambulants de se mettre à l’abri entre 12 heures et 16 heures . Des pluies  saisonnières de maturation des  » mangues » interviendraient en mars et avril ,et à ne pas confondre avec le début d’installation de la saison normale des pluies. Il y aura également de la poussière en suspension durant mars et avril, ce qui va perturber la visibilité et favoriser des maladies climato-sensibles comme le rhume , la toux par exemples », nous a également évoqué Madame Diabaté.
Selon M.D , médecin généraliste de son état,  s’exposer à la chaleur, a de graves conséquences sur la santé notamment, la déshydratation, la survenue des crampes , les problèmes de dermatologie, l’épuisement.
Mamadou Camara info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.