Violent incendie au marché de Goundam: Des dégâts matériels considérables, mais pas de perte en vies humaines 

Un violent incendie au marché de Goundam, dans la région de région de Tombouctou, a été circonscrit par les FAMA, le 9 avril 2022. Des dégâts matériels sont considérables, mais pas de perte en vies humaines.
Alors que les populations se préparaient à la rupture du jeûne en ce 8è jour du mois béni de Ramadan, une mauvaise nouvelle s’est rependue et a mobilisé les habitants résilients de la ville de Goundam , région de Tombouctou au Nord du Mali. Selon des sources concordantes locales rapprochées par notre rédaction,  vers 15 h samedi 9 avril 2022, des commerçants sur place au marché de Goundam ont été témoins et victimes d’un violent incendie qui a causé de dégâts matériels considérables, mais sans pertes en vies humaines.
Des photographies de l’incident ont fait le tour des réseaux sociaux, et ont amené les populations à se demander pourquoi une grande ville comme Goundam ne dispose pas à présent d’un véritable poste de sapeurs-pompiers. Un habitant de Goundam à témoigné:  » Tout est parti d’un magasin de vente de carburant sis au Dirga (Esplanade des Jeunes), lieu de commerce par excellence à Goundam, et il était 15h« .
Un leader influent de la jeunesse de Goundam joint par notre rédaction, nous a confirmé:  » De 15h à 16h, la population s’est activée pour venir à bout du feu, Des éléments des FAMA ont vite donné un coup de main à la population pour contrer la propagation du feu; les  dégâts matériels sont considérables, mais pas de perte en vies humaines ». 
Même si présentement les causes réelles de cet incendie ne sont pas encore définies, une autre source locale, a  affirmé à notre rédaction que « c’était une moto Djakarta garée devant un magasin de vente de carburant qui a pris feu, et s’est propagé par la présence des fûts d’essence et de gazoil. L’alimentation contiguë à ce dépôt d’essence appartenant à Mme Amintou Oumar Touré, conseillère municipale a aussitôt pris feu. La famille Traoré à proximité de l’alimentation a été aussi touchée. Tout est parti en fumée« .
Aujourd’hui, indiquent les populations locales, la ville de Goundam a plus que jamais besoin d’un poste de secours permettant aux sapeurs pompiers d’intervenir aux côtés des personnes et de leurs biens, afin de circonscrire aux catastrophes comme le violent incendie de ce samedi.
Chapeau encore une fois à nos Vaillants Soldats des FAMA en mission dans cette localité, qui , grâce à leurs pédagogie et professionnalisme ont vite aider les populations à mettre fin à la propagation du feu.
Madou’s Camara/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.