Ma lettre au peuple Malien, une nouvelle mentalité pour un Mali nouveau  : Les Associations et regroupements fantômes 

Ma lettre est destinée aujourd’hui aux quelques personnes à qui se limitent  les noms de leurs associations. Cela,  par ce que depuis l’indépendance de notre ^pays , nous voyons moins d’impacts de ces associations et groupements sur la destinée du  Mali,  particulièrement la vie des populations. Selon nos constats, beaucoup de ces associations du Nord comme du Sud de notre pays ne suivent que la direction du vent. Ces associations qui ne se résument qu’aux seuls noms de quelques personnes ne seront jamais en première ligne dès qu’il y a un nouveau régime, ils attendent,  regardent , réfléchissent, suivent la direction du vent et au bon moment ils viennent s’engouffrer pour voir ce qu’ils doivent faire, ce qu’ils peuvent faire pour profiter plus et mieux avec les nouveaux occupants du Palais.
Une fois le plat servi, des délégations fantômes se forment et se regroupent  dans le but du simple populisme accourent à Bamako et dans les capitales régionales des cadeaux offerts aux nouveaux occupants  avec les mêmes visages, les mêmes verbes et sou(rire)s » Exemplaire de Coran, Sabre, Tableau en cuir de fabrication locale ». On ne voit d’ailleurs que les responsables de ces associations qui viennent et avec deux ou trois photographies ou des effets de caméras TV qui se font de la publicité et puis on les connaît dans les hautes sphères administratives , et les autres? Tous ceux qui sont connus savent pourquoi ils passent dans les bureaux successifs,  posent leurs doléances et on parvient à leur donner satisfaction justement pour éviter certaines situations.  Voilà tout ! Il faudrait quand même qu’ on réfléchisse .
Cher peuple, 
A chaque nouveau régime nous voyons les mêmes personnes , à la tête des mêmes associations qui ont adulé des anciens responsables et sont aujourd’hui devenus leurs turefereurs . Ils les incendies comme s’ils n’ont jamais vécu avec eux. Où est notre dignité quand on a vécu et  mangé avec quelqu’un et ne pas dire qu’on a pas mangé dans la main, quand on le critique et que tu ne peux pas le défendre, soit  tu t’en vas ou tu te tais. Aujourd’hui celui que nous voyons, est celui qui dansait avec toi hier qui est le premier à  déchirer le tam-tam au son duquel vous avez dansé. Le Mali ne se construira pas comme ça. Il faut qu’on soit véridique le Mali ne construira jamais dans le mensonge .
Cher peuple!
Quand on ne représente personne , on en met pas deux ou trois personnes, et on se met devant eux , on se fait photographier avec les nouvelles hautes personnalités qui ont la destinée du pays pour dire que je représente telle ou telle communauté. Il ne faut plus passer son temps à faire revivre le passé.
Cher peuple !
Ce n’ est pas par ce que la vache de ma grand-mère donnait beaucoup de lait hier que ma soif de lait va être s’étancher aujourd’hui . Qu’est ce que nous, nous avons fait depuis 60 ans et après Soudjata keita, Kamadjan Camara, Soumangourou kanté, Firhoun, Touramakan Traoré,  Fakoly Doumbia, Balla Fassakê Kouyaté, les Touré, Cissé, Magassouba, Berthé, etc…..?Qu’est ce que ceux qui viendront après nous diront ?
Cher peuple!
Comprenez nous que cela puisse heurter et irriter les populations, en les  empêchant du coup à croire au changement d’où un découragement total et un désespoir pour adhérer , soutenir et accompagner un quelconque slogan de refondation . La refondation nous estimons est d’abord mentale et morale. Mais qu’est ce nous voyons et qui nous arrive depuis mars 1991, c’est par ce qu’il y a une déperdition de toutes nos valeurs . Nous essayons de parler , nous disons des choses , et si franchement Dieu pouvait faire en sorte que ce nous disons soit visible et ce que nous pensons le soit aussi , tout n’irait-il pas bien dans notre pays?
S’il y a un problème qui freine aujourd’hui notre pays, c’est le foisonnement des associations. Chaque jour que Dieu fait , il y a une association qui nait. Est-ce que toutes ces associations ont des récépissés?
Si elles ont toutes des récépissés, est ce que les autorités n’ont aucun moyen de empêcher ou de refuser des récépissés aux associations qui ne servent à rien. Qu’est ce que ces associations apportent comme plus value à ce que le pays cherche. C’est à dire, l’éducation et la formation, l’unité du Mali,  la réconciliation nationale,  le sursaut national, la transparence,  l’éthique,  le développement moral , économique de ce pays, etc…..Qu’est ce que ces associations apportent à la construction du Malien de demain. Absolument rien .
Cher peuple !
Notre sécurité et la fragilité de nos pouvoirs ont fait que de recevoir et d’écouter et de suivre souvent des personnes par ce qu’ils ont le bagout,  ils savent se défendre,  alors que dans la réalité ils ne sont rien. Par exemples,  du côté syndical et des associations. Où sont ces nombreuses associations aujourd’hui pendant que la situation se dégrade de jour à jour , la situation des jeunes ne s’améliore jamais….
A suivre . ..
Mamadou Camara Madou’s info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.