13ème enquête de Mali-Mètre: 72% des maliens réitèrent leur confiance envers le président de la Transition

Depuis fin 2012, la Fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), est à l’initiative d’une enquête d’opinion politique au Mali qui s’appelle  » Mali-Mètre ». Une organisation allemande très  expérimentée, sérieuse et compétente dans l’exécution de ses missions au Mali.
Lors de la 13 édition  de cette enquête qui s’est déroulée du 13 mars au 4 avril 2022, il a été révélé que sur un échantillon de 2344 personnes de 18 ans et plus, 72% réitèrent leur confiance envers le président de la Transition. L’enquête en question a été menée entre le District de Bamako et l’ensemble des capitales régionales, y compris Kidal, Ménaka et Taoudéni. « Les  échantillons de populations enquêtées en général sont satisfaits des actions en cours du gouvernement malien et sont optimistes quand à la suite des perspectives« , a-t-on appris des resultats de la 13ème enquête de Mali-Mètre .
Défense et Sécurité 
Plus de la moitié des mêmes populations enquêtées (57%) sont également  fières de leurs forces de défense et de sécurité à cause de la diminution de l’insécurité au cours du dernier trimestre (84% de l’échantillon sondé). Et plus de neuf enquêté(e)s sur dix sont satis­fait(e)s (80% très satisfaits et 18% plutôt satisfaits) du travail des forces de défense et de sécurité. Et, plus du tiers voit en elles les protecteurs de la population.
Situation générale du Pays 
Les résultats de sondage de Mali-Mètre,  révèlent que pour plus de quatre personnes enquêtées sur cinq (84%), la situation générale du pays s’est améliorée au cours des douze derniers mois. Et, neuf personnes sur dix espèrent que la situation générale du pays s’améliorera au cours des six prochains mois.
Gestion de la transition en cours 
En ce qui concerne la gestion de la transition en cours, plus de neuf personnes sur dix sont satisfaites (67% très satisfait et 28% plutôt satisfait) nous rapport Mali-Mètre.
Priorités 
Ainsi les priorités de ces échantillons  auxquelles les autorités transitoires doivent s’atteler sont  la lutte contre l’insécurité (69%), la lutte contre l’insécurité alimentaire (35%), la création des opportunités d’emploi (33%), la lutte contre la pauvreté (31%), la restauration la paix et la stabilité (30%) et l’amélioration du système éducatif (23,8%) d’après les mêmes résultats.
Communauté internationale: Attentes des maliens sondés
Les personnes sondées attendent des partenaires internationaux un accompagnement indéfectible, notamment dans le cadre de la sécurité alimentaire (42%), de la lutte contre l’insécurité (75%), de la lutte contre le chômage des jeunes (39%) et de la lutte contre la pauvreté (36%).
Au regard de la qualité des enquêtes menées à l’initiative de Fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), une organisation allemande très crédible et neutre, les autorités de la transition doivent intégrer leurs  résultats dans sa politique de gestion, pour une recherche des solutions pérennes.
Madou’s Camara info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.