(Enquête partie 1) Hausse du prix du ciment : Quelles sont les raisons ?

Le Mali traverse depuis 2012, une situation particulière et sans précédent dans son histoire de près  de 60 ans d’indépendance. Les prix du ciment pratiqués aujourd’hui sur différents marchés du district de Bamako, malgré les mesures prises par le ministère de l’industrie et du commerce, connaissent illégalement une hausse vertigineuse.

Aujourd’hui d’après nos informations en plusieurs endroits,  grossistes,  détaillants , du district de Bamako et dans le cercle de Kati, il nous revient que la tonne de ciment est vendue entre 140 000 Fcfa et 150 000 Fcfa soit 7000 Fcfa ou 7250 F le sac . Cela devient un cauchemar et un regret vue les potentialités en minerais que regorge notre pays.

De nombreux vendeurs interrogés, justifient cette hausse des prix l’embargo de la CEDEAO contre notre pays, et la pandémie de covid-19 qui avait d’abord suscité la fermeture des frontières, avec les pays de provenance de ciment, notamment le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Pour des citoyens, qui ne cessent de se souvenir que la tonne de ciment était vendue entre 90.000 et 95.000 Fcfa en juin 2021 à Bamako, certains opérateurs du domaine profitent de cette période de crise, pour maintenir les prix élevés. L’heure est grave avec cette inflation de prix de ciment! Et cela a un impact assez important sur non seulement sur les entreprises de constructions, tout comme leurs employés, vue la paralysie financière qu’elle provoque.

Calcaire et d’argile, notre pays en a à suffisance

Notre pays le Mali, regorge d’importantes quantités de calcaire et d’argile, qui peuvent suffire pour répondre au besoin du ciment au niveau local. Mais hélas! notre approvisionnement, est essentiellement garanti par des pays frères, dont le Sénégal et la Côte d’ivoire, qui, en raison de la pandémie de covid-19 et d’autres crises, ont connu une légère baisse de la production de ciment.

Le ciment provient de calcaire (80%) et l’argile (20%), ajoutés à d’autres composants chimiques et passés sous une  très haute température pour obtenir le clinker. D’après nos informations, le prix de la tonne du clinker a augmenté de 6.559 soit 10 euros  sur le marché international. Dans le contexte actuel et depuis un trimestre, les prix du gazole ont augmenté à l’international à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Cette nouvelle situation pourrait contribuer à faire augmenter les coûts de transports internationaux des matières premières, surtout celles entrant dans la fabrication du ciment. Que faut-il donc faire pour endiguer ce danger qui, de plus en plus, s’enracinent dans nos murs? Les autorités maliennes et les experts du domaine sont interpellés, afin d’envisager des solutions locales pour le bonheur des populations.

Mamadou Camara/INFO360.INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.