G5-Sahel : Le scénario d’une reconsidération de la décision de retrait du Mali est il possible ?

La présidence du G5-SAHEL assurée par le Tchad a fait un communiqué officiel jeudi pour dire son regret de la décision du Mali de se retirer du G5 Sahel.  Dans ledit communiqué numéro 001/PCM/ 2022 du 19 mai 2022, signé par le Président du Conseil des Ministres de l’organisation sahélienne Mahamat Hamid Koua, le nouveau maitre de l’organisation, exhorte le gouvernement de la République du Mali à reconsidérer sa position.

Selon le Président en exercice du G5 Sahel, cela permettra d’apporter une solution aux préoccupations à travers la tenue imminente d’une conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement dans le pays du siège. Selon nos analyses, le Tchad imagine déjà les conséquences du retrait inattendu du Mali de cette organisation initiée par 5 pays du sahel, mais sous le contrôle de la France.

En 2017, le Mali avait fait un excellent plaidoyer, à New York et à Washington pour convaincre les États Unis d’accepter qu’on place le G5-Sahel sous le chapitre VII de la charte de l’ONU, malgré que certains bords politiques occidentaux s’y opposaient à cause de l’implication de la France qui était perçue pour une menace pour l’avenir de cette organisation militaire devant faire face aux groupes terroristes de toutes sortes, dans le sahel.

Devons nous s’attendre à une nouvelle réaction des autorités maliennes? Pour qui connait Assimi Goita et ses imperturbables collaborateurs, comme le disait l’autre, ne sauront revenir sur leur décision.COMMUNIQUE PRESIDENCE TCHADIENNE DU G5 SAHEL COORIGE

Mamadou Camara Madou’s/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.