Soutien à la Transition: Les représentants du secteur privé à Koulouba pour témoigner de leur accompagnement

Dans la droite ligne de ses consultations pour fédérer les maliens autour des Assises nationales de la refondation, le Président de la Transition,Chef de l’Etat, SE le Colonel Assimi GOITA a rencontré les représentants du secteur privé malien, le vendredi 10 décembre à Koulouba. Une initiative hautement saluée par les hôtes du jour qui ont mis à profit l’occasion pour exprimer leur préoccupations. On y notait également la présence du chef du Gouvernement Dr Choguel Kokalla MAIGA accompagné du ministre de l’industrie et du commerce.
Entre autres problèmes soulevés le président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali, M. Youssouf Bathily a attiré l’attention des autorités pour l’accompagnement du secteur privé, Surtout a un moment ou les effets combinés de la crise sécuritaire et sanitaire sont ressentis dans la conduite des activités économiques. M . Bathily a par ailleurs insisté sur la nécessité pour l’Etat de distinguer les opérateurs au même titre que les autres acteurs de la vie publique, compte tenu de leur rôle important dans la vie de la Nation .Cette rencontre a également été l’occasion pour le secteur privé d’assurer les autorités de leur soutien.
Pour sa part le Président de la Transition a exhorté les acteurs du secteur privé a persévérer dans le sens du soutien à l’économie nationale tout en ayant à l’esprit en permanence la notion d’Etat et de stabilité sociale, gage de réussite du processus de transition en cours. Le Président de la Transition a également pris bonne note des doléances formulées par ses hôtes et pour la résolution durable desquelles le premier ministre et son gouvernement ne ménageront aucun effort.
Au président de la Transition de confier à son auditoire «La patrie reconnaissante de votre dévouement, vous
exhorte à plus de persévérance afin de consolider la résilience collective des Maliens ». Il reste à espérer que le secteur privé puisse servir de rempart pour contenir la flambée des prix et assurer la disponibilité des denrées de premières nécessités tout en tenant compte du pouvoir d’achat des maliens.
La présidence 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.