Justice : L’imminent élargissement d’Issa Kayou N’Djim

L’horizon s’éclaircit pour le 4è vice-président du Conseil national de la transition , le président du parti ACRT-FASSOKAWELE Issa Kaou N’Djim. Le polémiste qui séjourne à la maison centrale d’arrêt de Bamako pour  » atteinte au crédit de l’État » et à « des institutions « depuis une dizaine de jours;  recouvrira sa liberté dans les prochains moments.

C’est du moins ce qui ressort de la session ordinaire du Conseil national de Transition après l’examen du rapport de la commission adhoc de 15 membres dirigée par le Président de la commission Loi ,Dr Souleymane Dé. La délibération  adoptée sur 107 voix pour , 7 contre et 5 abstentions demande le respect des lois de la République notamment l’immunité parlementaire conférée par l’article 62 de la constitution et également la suspension de la détention du 4ème vice-président de l’institution,  le controversé ex-patron de la CMAS , Monsieur Issa Kaou N’Djim.

Que peut-on s’attendre ?

Les observations des juristes lui sont favorables. Selon nos informations recueillies en la matière, Issa Kaou N’Djim bénéficiera d’un élargissement après constat du Tribunal de grande instance de la commune IV  » Lorsque  le parlement adopte la suspension de la détention d’un de ses membres , le juge s’exécute puisque l’alibi du flagrant délit tombe. La détention n’a plus de support  » soutient l’ancien Ministre de la justice, garde des Sceaux, Me Mamadou Ismael Konaté.

Il reste maintenant à savoir si cette mauvaise aventure permettra à Issa Kaou N’Djim de revoir sa position et sa lecture de la situation sociopolitique parfois chevillées à l’obstructionisme .

Seydou Konaté/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.