Brehima Sekou Traoré , Responsable de E.A.K GROUPE: L’Etat doit obliger les structures minières à composer avec les prestataires locaux.

Lancée hier, en présence du Chef de Gouvernement Dr Choguel Kokalla Maiga, la 9ème édition des journées minières et pétrolières du Mali prendra fin demain. Lors de ce rendez-vous de haut niveau, nous avons recueilli les réactions des participants. Lisez…..

Brehima Sekou Traoré , Responsable E A K GROUPE:  Le thème de cette année, comme les années précédentes, c’est pour faire en sorte que l’or puisse briller au Mali. Je pense que poser les problèmes c’est de trouver les solutions. J’ai beaucoup apprécié le thème pour cela, il est toujours intéressant d’attendre l’avis des spécialistes sur les problèmes liés aux mines. La première des contraintes auxquelles l’Etat malien fait face, c’est d’abord les contraintes financières. Je demande à l’état de mettre une politique qui permettent aux prestataires locaux que nous sommes, afin que nous puissions bénéficier nos parts de marché. L’Etat doit obliger les structures minières à composer avec les prestataires locaux.

Mohamed Keïta ,Directeur de minières chez Yara œil : Cette journée minière et Pétrolière est une opportunité pour nous de rencontrer des nouveaux partenaires. Le thème lié au contenu local est un thème salutaire vu que nous sommes un partenaire qui approvisionne le secteur minier en carburant.  Mon souhait est de voir Yara œil comme une entreprise locale qui continue à fournir ses partenaires.
Nous souhaitons que ce business local  profite au Mali et à tous les Maliens.

Mahamadou Diakité, Hydroma : Cette rencontre avec les responsables miniers, c’est une opportunité pour les
entrepreneurs et pour les entreprises maliennes en général. C’est l’occasion de prendre contacte avec les partenaires, en vue d’envisager d’éventuelles coopérations.

Mamadou Diouwara, DSC MALI : Déjà, moi je trouve que la journée est belle. C’est une très bonne initiative. De notre côté, on a reçu beaucoup de partenaires pendant cette journée. Durant ses trois jours, les entrepreneurs pourront bénéficier des nouveaux partenariats.

Propos recueillis par Tidiane Bamadio/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.