Consolidation des excellents rapports séculaires de fraternité entre le Mali et la Côte d’Ivoire:  Le Chef des ivoiriens vivant au Mali , installé par le représentant des Niaré 

La cérémonie pleine d’émotions et de fraternité Maliano-ivoirienne était certes sobre mais plein de sens. Kouadio Kouamé Théodore  âgé de 66 ans, installé au Mali depuis 1996, a été installé dans ses fonctions de Chef coutumier-traditionnel de la communauté ivoirienne vivant au Mali.
La cérémonie solennelle a eu lieu ce samedi 27 novembre 2021, au café des Arts du Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba situé en Commune V du District de Bamako. Pour être témoins de cette cérémonie solennelle de grand jour, la communauté ivoirienne était mobilisée autour du représentant de l’ambassade de la République de Côte d’Ivoire au Mali. C’était en présence du Maire de la Commune V du District de Bamako , du représentant de la famille Niaré, des autorités traditionnelles ivoiriennes vivant au Mali, du président de l’association des ivoiriens au Mali Soro Bofo Adama et de nombreux ressortissants ivoiriens au Mali ( Bamako, Kayes Sikasso, Ségou).
 » Un chef traditionnel est choisi pour gérer les problèmes,  les litiges et conflits entre ressortissants d’une part,  entre ressortissants et ses hôtes d’accueil d’autres part sans faire appel à l’intervention de la police ou de la gendarmerie.  Le Mali , notre terre d’accueil croit aux us et coutumes et respecte les chefs coutumiers traditionnels légitimes communautaires. Nous devons donc accompagner notre chef que nous avons tous choisi à partir de ce jour »   A déclaré M. SORO BOFO ADAMA , président de l’association des ivoiriens vivants au Mali. Il a remercié les autorités maliennes et ivoiriennes qui ont facilité la tenue de ce grand évènement.
Pour magnifier ce jour solennel, le représentant des familles fondatrices de Bamako Niaré et Touré,  dans sa prise de parole a souligné que tous ici présents  à Bamako,  nous sommes des « Niaré  » et nous sommes tous protégés par la tradition des Niaré  » Aw bê Niaré », a lancé le Représentant de Souleymane Niaré, le patriarche des familles fondatrices de Bamako. il a ajouté qu’à travers cette intronisation, les ivoiriens vivant au Mali, auront désormais un nouveau Chef, qui mérite le respect et considération des us et des autres.
Une occasion solennelle et fraternelle pour le Maire de la Commune V du District de Bamako , hôte de la cérémonie de souhaiter la bienvenue à tous dans sa commune et de leur exprimer toute sa reconnaissance pour le choix porté sur le palais de la culture lieu symbolique et de brassage de plusieurs civilisations pour abriter cette cérémonie officielle . Les autorités de la transition politique viennent d’institutionaliser le 11 novembre, comme journée dédiée aux autorités coutumières et traditionnelles au Mali.
« Ma République sœur de la Côte d’Ivoire à, depuis un certain temps,  institutionnalisé la chefferie traditionnelle. J’ose espérer sans me tromper , que ce chef traditionnel saura consolider les bons rapports séculaires de fraternité qui ont existé entre les peuples du Mali et de la Côte d’Ivoire  » a exhorté Amadou Ouattara, Maire de la Commune V.
La cérémonie avait débuté par l’exécution symbolique des hymnes Nationaux des Républiques du Mali et de Côte d’Ivoire.  De part et d’autres, l’émotion était constatée lorsque  le nouveau chef coutumier traditionnel a chanté du début à la fin les deux hymnes Nationaux. Une cérémonie de réception aura lieu au domicile du nouveau chef coutumier traditionnel , sis à Niamana. Au préalable les participants ont assisté sur place à la dégustation des produits ivoiriens vendus au Mali.
Selon nos informations,  de nos jours, 11 000 ivoiriens sont identifiés sur le territoire malien contre 4 .500. 000 de maliens en Côte d’Ivoire. Outre l’Ambassade, la Côte d’Ivoire dispose de trois consulats au Mali (Kayes , Sikasso et Segou)
Mamadou Camara/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.