Construction anarchique de stations-service : Un fléau à endiguer au Mali

Le nombre des stations-services ne cesse d’augmenter à travers la capitale malienne, Bamako. Certaines stations au regard de leur proximité avec des habitations et certains lieux publics comme les marchés et les écoles, présentent un caractère anarchique.

Les abords de nos routes sont aménagés du jour au lendemain pour en faire des stations d’essence. Celles-ci ne peuvent constituent qu’un véritable danger pour ceux qui vivent à proximité.

« Le danger est grand en cas d’incendie pour nous qui habitons près de ces stations« , témoigne une habitante de Torokorobougou en commune V du district où une station-service est construite sous un immeuble et collée aux habitations. L’ouverture d’une station d’essence ne doit-elle pas répondre à des critères pour la protection de l’environnement?

Quelles sont les conditions pour d’ouverture d’une station d’essence au Mali ? « Que prévoit concrètement la législation malienne ? Comment ces stations sont-elles gérées ?

Difficile pour nous d’avoir immédiatement les réponses à ces questions. En attendant, que nos autorités compétentes engagent de lutte implacable contre cette phénomène qui met en danger la vie des populations, des stations-services vont continuer à pulluler dans une anarchie totale, dans les artères de Bamako.

 Madou’s/info.360.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.