Dennis Hankins : « Il y aura un accord entre le gouvernement et la Cedeao qui permettra aux Maliens de se concentrer sur d’autres questions prioritaires « 

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a reçu, vendredi dernier à la Primature, l’ambassadeur des États-Unis au Mali, Dennis Hankins. Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la situation actuelle entre le Mali et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), marquée par l’embargo contre notre pays depuis presque trois mois.

À sa sortie d’audience, l’ambassadeur des États-Unis a noté que les deux positions sont proches. D’après Dennis Hankins, la Cedeao et toute la communauté internationale sont d’accord qu’il faut faire certaines réformes indispensables à la tenue de bonnes élections. Cependant, a-t-il regretté, les incompréhensions entre les parties se situent au niveau du temps nécessaire pour faire ces réformes en vue d’organiser les élections.

«Nous avons discuté des stratégies et j’espère que dans les semaines prochaines, il y aura un accord entre le gouvernement et la Cedeao qui permettra aux Maliens de se concentrer sur d’autres questions prioritaires», a souhaité le diplomate américain. Selon lui, il est important d’être flexible dans ces négociations avec l’idée de trouver une solution. Cela est d’autant plus nécessaire que l’impact négatif de ces sanctions n’est pas que sur le Mali, mais touche également les pays voisins, fait remarquer l’ambassadeur des États-Unis au Mali.

Info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.