Développement industriel du Mali: Ces promesses non tenues du président Erdogan

Les annonces  du président Recep Tayyip  Erdogan  de la Turquie ,qui avaient mis la joie dans les cœurs des populations maliennes. C’était à l’occasion de sa toute première visite au Mali , un vendredi 3 mars 2018, en compagnie d’une forte délégation, comprenant son épouse.
Ces annonces n’ont toujours pas été concrétisées. L’Etat est une continuité et le peuple malien a  maintenant besoin de tous ses bons amis.  Ces annonces étaient principalement,  la concrétisation de deux grands projets urgents, qui répondaient aux aspirations des populations maliennes en plus de la sécurité,  c’était  le projet des métros Bus en BOT à Bamako dans le domaine du transport et de la fluidité de la circulation dans la capitale,  et le projet de l’augmentation d’une centrale énergétique turque au Mali de 40 mégawatts à 140 mégawatts. Avec ce dernier projet, le Mali aurait pu de nos jours, évolué vers son industrialisation et son développement durable avec sa vocation de pays historiquement agro-sylvo-pastorale .
Une volonté affichée des nouvelles autorités de la transition politique  au Mali afin de contribuer au renforcement du disponible énergétique du pays qui traverse en ce moment ses périodes les plus difficiles de son histoire.  Les relations de Coopération entre le Mali et la Turquie sont excellentes. Ce qui avait abouti également en son temps à la  signature de nombreuses  conventions. Ces signatures touchaient pratiquement tous les secteurs de développement, notamment la promotion et la protection réciproque des investissements,  des technologies de l’information  et des archives  diplomatiques ainsi que des hydrocarbures, des mines et des minéraux ; des domaines, de la santé et des sciences médicales, de l’éducation, des sports, des services religieux et de l’énergie.
Pour éradiquer le terrorisme, une volonté politique commune des deux États, pendant sa prise de parole au cours de la conférence de presse, le président Erdogan avait  réaffirmé, toute sa  détermination d’aider le Mali à faire face à ses défis de sécurité. Il avait également évoqué les efforts de son pays aux cotés du Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme de façon particulière au Mali et dans le Sahel en général. Recep Tayyip Erdogan  soulignera pour l’occasion l’apport financier de son pays à hauteur de 5 millions de dollars pour l’opérationnalisation de la force conjointe de G5 Sahel lors de la rencontre des donateurs tenue à Bruxelles une semaine avant son arrivée au Mali.
Les populations maliennes sont depuis conscientes et reconnaissantes des efforts du président turc pour plusieurs raisons , parmi lesquelles le long chapelet  des dons de la Turquie au Mali dans le cadre du plan d’action Turquie-Mali, donc un combat pour les valeurs les plus hautes de l’humanité.
Les populations maliennes dans leur majorité aiment bien la Turquie , où convergent actuellement de nombreux opérateurs économiques maliens. Ayant appris à travers le médias que le président turc  Erdogan se rendait en Afrique pour effectuer une longue tournée notamment dans le pré carré français, les populations maliennes dans la plus grande  impatience  souhaitent la  concrétisation rapide par le président turc de ses annonces qui avaient mis la joie dans leur cœur. La concrétisation des annonces, est un acte de réalisme des grands hommes dans la continuité de l’Etat.
M12camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.