Le Jour de Maouloud à Tombouctou: c’est la fête !

 De la boucherie, à places publique en passant par le marché, le Maouloud se fait sentir partout, tous prononcent  » le mahaman ya rassouloullah ». « Nous sommes le maa Alaassara assimilé au alaakhara, jugement dernier ». Disent les Tombouctouciens. Le  Thème pour le Maouloud de Tombouctou 2021 est : Origines -Enjeux et Perspectives.
Pour planter le décor, c’est la place sankoré avec un podium haut et de grande envergure décoré, orné, sous des lumières embellissantes et une parfaite sonorisation,  tapis rouge déjà étalé , en l’honneur de l’imam qui officiera la prière du Maghreb après le dernier appel à la prière suivant les 100 Sallallahou rabbi.
Cette étape est précédée par la lecture et des derniers chants panégyriques, LE YA RABBANA FI ARDIHI WA SAMAA’IHI. La place sankoré fait partie intégrante de la mosquée qui devait avoir 100 mètres des quatre cotés, sauf celui de l’est existe.
Les derniers instants de mawloudou annabawi convergent en lumières, sons , couleurs, une véritable apothéose où même la poussière est dorée.  « La place sankoré,  le fameux sonkoré gouray, la place du cadi al akib, restaurateur de mosquées devant l’Éternel sans kiosques, sans paillotes, sans containers. Peu avant, la place gorboy gna entièrement pavée, remise en état sans fosses exubérantes,  sans tas insolites.
Place remise à sa vocation , symbole du dattier bicentenaire grand témoin historique, place de prières surérogatoires nafila des nuits de carême, de lecture du saint- Coran,  de Hadiths du Prophète,  de lectures panégyriques, de la place gorboy gna est parti le fougueux arma qui se dirigera vers le siège du pouvoir, la chefferie traditionnelle des kahya et autres pachas pour percer le tam-tam, c’est le TANARÉ où Tanawwara » a commenté notre interlocuteur sur l’importance de la place Sankoré.
Et, place à la fête. Partout ce serait un défilé ininterrompu de boubous traditionnels wakia foo, wakia foo nda djéré, wakia tayn, arbawakou, sitttawaakou, le laraw goofa, koyra goofa. Tout au long de la semaine c’est le Almoudou four et autres mets aux douze épices avec possibilité d’offrir onze plats différents à base de blé et pour varier un douzième plat à base de riz, le SINASSAR, déformation de isna ‘achar le douzième plat.
La fête de Maouloud à Tombouctou,  c’est aussi le Takanoundou, le site de Sabou Galanga aura connu, grand carrefour, les fortes mélodies de kounta djingarey. Tiens ! « Me voilà devant djaman hana où il y a encore des gens qui cherchent leur méhouna, je rêvais donc, mais cher neveu, Yahia Cheickna, tu as quitus à rêver et faire rêver les claviers solides, les blogueurs, les caméras fines, les voix stridentes,  les plumes acerbes, les Tunbutu Woy, les dida, les Douglas, les sangaré, les challenger, les intimes, les valables » rêve déjà notre poète interlocuteur.
Après,  nous avons contacté une Tombouctoucticienne prête à prendre son vol pour la cité des 333 Saints. Dans l’anonymat,  elle a déclarée avec joie et optimisme »La Renaissance de Tombouctou est bien amorcée et notre devoir de Toumbout’idjé nous engage à consacrer ne serait- ce qu’un mois à cette ville exceptionnelle. Il ne faut pas que l’on perde de vue que Tombouctou est un patrimoine universel que nous devons garder, sauver, sauvegarder et promouvoir ».
Pour cette autre personne,  sexagénaire, il se souvient encore de son petit frère d’enfance Ismaël diadié Haïdara qui disait : « on ne naît pas gratuitement à Tombouctou,  on ne vient pas gratuitement à Tombouctou, on ne vit pas gratuitement à Tombouctou « . Les partenaires des organisateurs de la présente édition  sont entre autres , l’ICAA  (Institut culturel afro  – arabe), l’ambassade du Qatar, l’ambassade d’Iran, le ministère de l’industrie et du commerce, le ministère de l’éducation nationale, l’IHERI-ABT.
Pour continuer avec la fête, les samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021 auront lieu  dans la salle de conférences de l’IHERI-ABT, une conférence sur les manuscrits de Tombouctou intitulée : VIABILISATION ÉCONOMIQUE DES MANUSCRITS ANCIENS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL DE TOMBOUCTOU. Elle sera placée sous la présidence du Gouverneur de la Région, Bakoun Kanté. Elle est financée par l’institut afro – arabe
sous la direction de son  Directeur général. Deux panels seront à l’ordre du jour de cette conférence
Panel 1 : – Sarmoye hammadoun
– Salem ould elhadj
– Hamou Mohamed Dédéou
– Mohamed diagayeté
Panel 2 :
– Ibrahim kalil Touré
– El – boukhari ben Essayouti
D’autres activités sont également prévues à l’occasion de cette fête. C’est ainsi que l’association gorboy gna DERECT organisera à la place Gorboy gna une conférence animée par le l’éminent professeur Almoudou B. Touré,  le mardi 26 octobre 2021 à partir de 16 heures 30 minutes. La conférence sera précédée d’une remise de poubelles pour les riverains de la place gorboy gna et le dévoilement du tronc du balanites bicentenaire.
« Sauver le patrimoine est aussi un devoir de génération, nous y travaillons » a conclu un jeune de Tombouctou.
M12camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.