Tabaski 2022-Élan de Solidarité du peuple malien envers les peuples frères sénégalais et ivoiriens

11000 ovins et 600 bovins vont sortir du Mali vers la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Un message RAC numéro 0088 de la Direction Générale signé du Directeur Général Adjoint des Douanes, consultable sur les réseaux sociaux nous apprend l’exportation de 11000 ovins et caprins, 600 têtes de bovins en direction de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.
On se rappelle également que les chefs d’État de la CEDEAO avaient décidé lors de leur sommet du 9 janvier 2022 à Accra, la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays membres et le Mali, la suspension de toutes les transactions commerciales avec le pays. En réponse à cette mesure sévère et injuste à l’encontre des populations maliennes et celles des pays membres de la CEDEAO, le Mali à travers le Ministère des transports et des infrastructures avait décidé, au nom de la réciprocité, de la fermeture de ses frontières aériennes et terrestres avec les pays de l’organisation sous-régionale.
Le message RAC de la Direction Générale des Douanes est rendu nécessaire par les mesures de fermeture des frontières de notre pays par les autorités maliennes pour autoriser toute exportation vers les pays de la CEDEAO.
C’est ce qui fait que 11000 ovins et caprins et 600 bovins vont sortir de notre territoire vers nos voisins de us sont la Côte d’Ivoire et le Sénégal.
La question que l’on pourrait se poser est de savoir si le seul message RAC signé d’un directeur général adjoint des Douanes maliennes suffirait à contourner même de manière exceptionnelle cette mesure de fermeture des frontières par le gouvernement du Mali. Quoi que salutaire, nous nous demandons si la mesure émane de l’autorité compétente.

En tout état de cause , il s’agit là d’une mesure de haute portée politique qui exprime si fortement la solidarité du peuple malien à la communauté musulmane de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.