Affaire du permis de Ménankoto : Enfin un compromis entre les parties !

Le géant du secteur d’extraction B2GOLD  est désormais l’acquisiteur du permis dit Ménankoto-Sud, dans le cercle de Keniéba  dans la région  de  Kayes. Un accord a été trouvé entre la société B2Gold,l’Etat malien et la société Little Mining SARL selon les informations recueillies par INFO360INFO.

En mars-avril 2021 , c’était de la polémique entre l’État malien et deux de ses investisseurs miniers :B2GOLD et la société Little Mining SARL autour du permis de recherche sur le site Ménankoto dans le cercle de Kéniéba dans la région de Kayes. Selon un communiqué de presse rédigé le 9 décembre 2021 par la direction de B2GOLD et dont INFO360INFO possède une copie ,l’Etat du Mali s’est engagé  à octroyer ,conformément aux textes en vigueur ,un nouveau permis de recherche pour l’or et les substances minérailes du groupe 2 sur le même périmètre de Ménankoto-Sud , une filiale malienne du groupe B2Gold.

A titre de rappel ,Manankoto SARL ,une filiale malienne du groupe B2Gold qui détient la mine de FEKOLA avait  sollicité mais ne s’est pas vu attribuer en novembre 2021 la prorogation du permis de recherche qu’elle détenait sur le périmètre ménankoto-sud et s’était vu refuser en mars 2021 sa demande d’un nouveau permis de recherche pour l’or et les substances minérales du groupe 2 sur ce même périmètre.

Le permis Menankoto dont la prorogation avait été demandé par Menankoto SARL a été octroyé par l’Etat du Mali à la société Little Big Mining SARL ,une société de droit malien .C’est dans ce contexte que le groupe B2Gold ,à travers sa filiale Menankoto SARL, a saisi les juridictions nationales maliennes et a initié une procédure d’arbitrage devant le Centre internationnal pour le règlement des différents relatifs aux investissements (CIRDI). Les procédures dont B2Gold désiste désormais . La société Little Mining SARL qui avait bénéficié le titre a renoncé à sa demande de permis de recherche couvrant le périmètre de Menankoto Sud soutenant qu’ après une évaluation plus approfondie de la situation et du contexte actuel qu’il n’est plus pertinent pour la société « de poursuivre ce projet ».

C’est ainsi que par courrier du 22 octobre 2021 ,le ministère des mines ,de l’energie et de l’eau a informé B2Gold Corp que le périmètre Menankoto-Sud demeure libre de tout permis minier ou  droit de propriété « le groupe B2Gold a réitéré son intérêt pour le périmètre concerné » .Et les services techniques du ministères en charge des mines ont estimé que l’Etat du Mali était en mesure d’attribuer le permis sollicité à une société du groupe B2Gold ,dans le strict respect des règles en la matière  poursuit le communiqué de la société B2GOLD .

Selon toujours la même note ,la société Ménankoto-SARL s’engage à désister des procédures qu’elle avait engagées aussi bien devant les juridictions nationales maliennes que devant le Centre internationnal pour le règlement des différents relatifs aux investissements (CIRDI) ».

Rappelons que  l’affaire dite du permis Ménankoto avait fait l’objet d’une polémique sur les réseaux sociaux chevillée parfois à des discours peu recommandés à l’endroit du chef du département en charge des mines M. Lamine Seydou Traoré à qui d’ailleurs des félicitations et reconnaissances doivent être adressées pour la bonne gestion de cette affaire entre partenaires.

La Rédaction Info360info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.