La météo annonce une saison 2022 humide des pluies précoce et un risque d’inondation élevé. 

De source proche du service de communication et de l’information de la direction nationale de l’ASECNA sur  les  caractéristiques agro-hydro-météorologiques et climatiques de la saison des pluies 2022. La saison des pluies cette année va démarrer précocement sur l’ensemble du pays. A court terme, les cumuls des pluies de mai à juillet, seront proche de la moyenne saisonnière.
Au regard des quantités de pluies attendues, il est ainsi prévu par la météo, un démarrage précoce à normal de la saison des pluies sur la majeure partie du Mali , et une fin tardive à normale de la saison des pluies sur la majeure partie du Mali. Pour la suite , la météo prévoit des écoulements supérieurs à la moyenne dans le Delta Intérieur et le bassin moyen du fleuve Niger, moyens dans le haut bassin du fleuve Niger et moyens à excédentaires dans les bassins du Sénégal. Les risques d’inondations seront élevés précise la météo.
Dans la partie  Est du pays , selon la météo les pluies seront  moyennes à longues dans la partie . Des séquences sèches courtes à moyennes dans la partie Ouest. Les cumuls pluviométriques sont estimés généralement supérieurs à proches aux moyennes saisonnières de la période 1991-2020 sur la majeure partie du Mali.
Face à un risque élevé d’inondation prévu par la météo, nos autorités gouvernementales et leurs partenaires internationaux en charge de la prévention des risques de catastrophes , doivent déjà assurer les populations sur les mesures préventive et conjoncturelle pour mieux gérer et diminuer les éventuels cas de sinistres et plus particulièrement le cas des sites des populations déplacées internes.
Cela passera par une  campagne préventive et intensive de sensibilisation et de l’information , de l’éducation des populations. Sur le plan agro-pastoral contextuel , il est opportun de prendre des  dispositions utiles pour mieux véhiculer à temps d’avis et conseils agro-hydrométéorologiques décadaires destinés aux producteurs ruraux pour une campagne agricole réussie.
Avec la prévision d’une fin tardive de la saison des pluies  par la météo,  les opérations de pluies provoquées seront elles nécessaires cette année  partout au Mali ou uniquement dans les zones de déficit pluviométrique et où les conditions météorologiques seront favorables à l’ensemencement des nuages?
A suivre 
Mamadou Camara 
Info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.