B2Gold-Mali : Le permis de Menankoto récupéré, une nouvelle estimation de ressources visée d’ici fin mars 2022

La compagnie minière canadienne B2Gold-Mali a tenu le mercredi 16 mars 2022, sa conférence de presse annuelle pour informer l’opinion nationale et internationale, les réalisations qu’elle a faites en 2021. Lors de ladite conférence qui s’est déroulée dans ses lcaux, M. Bill Lytle, Directeur Général des Operations Groupe, Gérant de B2Gold-Mali a informé de la fin de l’imbroglio entourant le renouvellement du permis d’exploration Menankoto.

Le gouvernement de transition au Mali a récemment accordé à B2Gold un nouveau permis d’exploration d’une durée de validité de trois ans renouvelable deux fois, pour le projet aurifère Menankoto. C’est l’annonce faite par le Gérant de B2Gold-Mali, précisant que sa société a en conséquence mis fin à la procédure d’arbitrage international lancée contre le pays. « Notre Société maintient et entretient une relation positive et productive avec le gouvernement malien, et avec le peuple malien…», a-t-il rappelé.

Alors que le litige relatif au renouvellement du permis a ralenti les activités en 2021, B2Gold compte accélérer cette année avec notamment une mise à jour de l’estimation des ressources minérales d’ici la fin du premier trimestre 2022.

 B2Gold-Mali atteint ses objectifs annuels en 2021

La compagnie minière canadienne B2Gold a donné ses résultats opérationnels et financiers pour l’année écoulée. Elle a confirmé une production de 1 047 414 onces sur l’ensemble de ses opérations. Après avoir dévoilé ces bonnes performances opérationnelles en 2021 malgré les défis persistants de la pandémie de Covid-19, M. Bill Lytle a déclaré que la mine malienne de Fekola représentait une nouvelle fois plus de la moitié (567 795 onces) de la production du groupe.

Parlant de la relation positive et productive avec le gouvernement malien, et avec le peuple malien, le conférencier a indiqué qu’en 2021, sa compagnie avait versé près de 238 milliards de francs CFA au gouvernement malien. Il a également signalé qu’à la fin de 2021, 2247 maliens et 81 expatriés avaient été employés par B2Gold Mali. « Cela signifie que près de 97% de notre effectif est malien et nous en sommes très fiers… », s’en est-il réjoui.

En terme d’approvisionnement, il a été signalé que le projet Fekola avait investi près de 229 milliards FCFA dans les marchandises 2021, soit environ 60% achetés au niveau national. « Nous avons également mis en place un programme de formation et de renforcement des capacités afin d’améliorer la collaboration avec nos fournisseurs et entreprises locaux et nationaux », a-t-il souligné.

Développement communautaire

Selon le conférencier, 10 projets de développement communautaire ont été financés au cours de l’année 2021, dont le projet d’amélioration de l’accès à l’eau. « Les projets ont augmenté l’accès à l’eau potable de 18 % à plus de 70% pour le village de Fadougou et ont également augmenté l’accès aux soins de santé et à l’éducation en fournissant plus d’installations… », a-t-il précisé en ajoutant que leur budget d’investissement communautaire va augmenter, et s’élèvera à 2,4 milliards FCFA en 2022.

Faut-il noter que pour 2022, les perspectives immenses pour B2Gold-Mali, car selon son Directeur Général des Operations Groupe, la production aurifère consolidée de la société provenant de ses trois mines actives devrait se situer entre 950 000 et 1 000 000 d’onces.

Ibrahima DIA/info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.