Burkina Faso : Des coups de feu entendus dans deux camps militaires 

Selon une information de France 24, des tirs nourris ont été entendus ce matin dans le camp militaire Sangoule Lamizana au Burkina Faso.  France 24 cite comme source des riverains. La Rédaction d’Info360.info suit les dernières évolutions de la situation au  Burkina Faso depuis la riposte des forces de l’ordre à coup de gaz lacrymogènecontre les manifestants qui avaient bravé l’interdiction des autorités municipales samedi 22 janvier 2022.
Cette manifestation en soutien au peuple malien sous embargo de la CEDEAO depuis le 9 janvier 2022, et contre l’insécurité  grandissante au Burkina Faso , avait dégénéré dans certaines villes du Burkina Faso notamment à Bobo-Dioulasso où certains commerces avaient été incendiés .
« Dans la matinée de ce dimanche 23 janvier 2022  des coups de feu ont été entendus dans les camps Guillaume et Sangoule Lamizana. Ils s’agit de actes de manifestations de mécontentement de soldats dans lesdits camps.  La hiérarchie militaire serait à pieds  d’œuvre pour ramener le calme et la sérénité dans les casernes. Contrairement à certaines informations aucune institution n’a été ciblée » a-t-on appris sur la télévision nationale du Burkina Faso qui émet dans son programme normal, en attendant la réaction officielle du gouvernement du Faso.
La Rédaction d’Info360.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.